Copyright 2018-2019 Tchernobyl. Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

Etcher ou rendre une usb bootable sur Linux, Mac OS ou même Windows

Coucou tout le monde,

Connaissez-vous « dd » ? Non ? Il s’agit d’un petit binaire GNU, sûrement un des plus incontournables qui existe. Il permet de faire tout un tas de choses dont rendre des périphériques USB / cartes SD « bootables ».

Pour ceux qui seraient déjà un peu perdus, sachez que lorsque vous chercher à « graver » un système d’exploitation en vue de l’installer (ex: « mettre » linux sur une clef USB), on dit que vous rendez votre périphérique (clée USB, carte SD, disque dur externe…) « bootable » ou amorçable en français. Pour les puristes, je suis au courant que ce n’est pas exactement ça mais hey! Gardez à l’esprit que vous lisiez un « rappel » 🙂

« dd » ça ne sonnerait pas un peu comme le diminutif de Daenerys ?

Le hic avec cette véritable merveille sur patte (dd, pas Daenerys hein), c’est que comme de nombreuses merveilles du genre, il faut mettre les mains dans le cambouis pour l’utiliser car il s’agit la plupart du temps de binaires à manipuler à la ligne de commande. C’est d’ailleurs pourquoi il n’y a essentiellement que des gens qui ont déjà pu manipuler Linux qui connaissent « dd ».

Ce monsieur a l’air de connaître « dd »

En attendant que vous vous fassiez les griffes sur un Linux, voici une solution que j’utilise depuis assez longtemps déjà, du nom de « Etcher » (ou nouvellement « Balena Etcher »).

L’avantage avec « Etcher », c’est qu’il s’agit là d’une de ces applications multiplateforme ultra simplistes comme je les aime. En effet on peut aussi bien l’exécuter sur Linux, Mac OS ou même Windows. Il faut le reconnaître, c’est quand même assez pratique.

L’interface est hyper simpliste :

Il y a littéralement trois boutons, je ne pense pas qu’on puisse faire plus simple et plus « user friendly » (approuvé par la mère michu pour les moins anglophones 🙂 ).

Ainsi, pour rendre bootable n’importe quel disque de stockage, il faut :

1°) Sélectionner l’image .iso / .img du système d’exploitation que vous souhaitez mettre sur le disque amovible (cléf USB, disque dur externe, carte SD, …)
2°) Sélectionner le disque amovible
3°) « Flasher » ou appuyer sur le dernier bouton pour rendre « amorçable » le disque de stockage amovible en bon français 🙂

Je n’aurais pas dit mieux 🙂

Verdict

Etcher ne remplace pas « dd » mais permet au moins de rendre TOUS (et je dis bien tous) les périphériques que vous attacherez à votre ordinateur entièrement « bootables ».

Ce qui est, il faut l’admettre, assez utile lorsque vous cassez votre Linux à cause d’un pari entre copains et que vous êtes en totale galère parce que le seul ordinateur de dispo pour flasher votre petite clef Linux est un Mac OS ou un Windaube tout pourri (ça sent le vécu 🙂 )

En plus, je trouve que cet outil met un peu d’ordre dans tout le bazar de « Unetbootin, « Rufus », « Linux live iso » et dérivés en tous genres que je trouve bien trop compliqués à utiliser pour pas grand-chose.

Voili, voilou, on ne change pas les bonnes habitudes, j’espère que cet article vous a plus, n’hésitez pas à le partager avec vos collègues ou vos amis et évidemment à faire votre propre idée sur le sujet.

D’ici là, portez-vous bien, soyeux heureux et à bientôt tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Snow

Ctrl + D

#Réduisons_nos_émissions_de_CO2

PS: mets le site en FAVORIS sur mobile !!!